academie des arts et des sciences de carcassonne info cultures

 

 

 

 

Réception en mairie par Mr Reverte maire d'Espéraza et son conseil municipal de Philippe Mariou notre archiviste venu offrir le mémoire de l'académie.

Les premiers limonadiers à Couiza

C’est au milieu des années 20 que Victor Guichou ancien conducteur de diligences, concurrencé par les nouveaux moyens de transport se reconvertit pour devenir limonadier. Il créa sa société près de la place Ste Anne. A cette époque, pas moins de six bars et cafés étaient récences sur le village. Ce personnage atypique distribuait la bière et la limonade jusque dans les cafés éloignés du canton. Quelques années plus tard à la mort de Mr Guichou la société Signoles ouvrit un comptoir de distribution à Couiza. La concurrence était féroce. A Carcassonne les boissons Fritz Lauer détenaient un monopole et cette importante société limitait l’implantation des petits limonadiers.
Photos : Philippe Mariou Publié par Ph Mariou

Le Pont du Diable, une énigme historique

Beaucoup de personnes traversant la Haute-Vallée se sont au moins une fois demandées ce qu’étaient ces piles en bordure du fleuve Aude non loin d’Alet. Ces pierres rassemblées l’ont été il y a, près de 21 siècles par les Romains. « Aletha » était reliée aux restes de l’Empire par la route de César qui allait de Carcassonne vers Limoux et qui établissait les communications entre Toulouse et l’Espagne. Ce pont du Diable est une très belle ruine romaine qui permettait le passage de l’Aude et ouvrait la voie vers la montagne du pic de Brau en direction du plateau de Rennes le Château et de St Just. Au Moyen âge les pèlerins l’empruntaient pour se rendre à Compostelle. L’appellation du pont fut donnée bien après l’occupation romaine. La légende du Pont de Diable auquel on applique les propos de César comme quoi sur le fleuve « Atax » voir Aude un pont aurait été construit en un jour. La crédulité populaire vit dans cette célérité la main du diable et baptisa le pont du nom qu’on connait. Voyageurs, quand vous passerez dans les gorges de schiste, regardez en direction de l’Aude, les piles en pierres se dévoileront à vos yeux.
Photos Ph MARIOU Indépendant 1968 Résumé Ph MARIOU