N° 86 du 30 septembre 2020

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne a le plaisir de vous informer que la permanence est à nouveau assurée au siège de l'Académie le mercredi de 14 heures à 18 heures.

SITE OFFICIEL DE L'ACADEMIE

http://www.academie-arts-et-sciences-carcassonne.fr/

Compte rendu de la journée du 19 septembre 2020

Les 2 canaux du Canal des 2 Mers à Carcassonne

Pour les journées Européennes du Patrimoine, quelques jours avant l’anniversaire des 340 ans de la disparition de Pierre Paul Riquet (1 octobre 1680), l’Académie a voulu cette année rappeler le projet du Canal des 2 Mers du Moise du Languedoc à Carcassonne. Les consuls n’ayant pas voulu du Canal, Riquet creusa son Canal Royal de Languedoc le long du Fresquel, loin de la ville et il fallut attendre 1810 pour que le tracé soit modifié par les 7 km de déviation du « Canal de Carcassonne » pour qu’enfin ce vecteur économique majeur arrive aux portes Nord du « Bourg-Neuf ». Ainsi Carcassonne a connu 2 itinéraires de canaux différents, le dernier étant forcement très visible, les traces et la mémoire du premier s’estompent peu à peu et constituaient donc le thème principal de cette journée.

André Authier, président de l’association Acampo, développe depuis une vingtaine d’années des conférences-diaporamas sur le patrimoine local illustrées de ses photos aériennes. Membre du réseau « Acteurs Canal du Midi » depuis 2016, il se consacre à vulgariser les connaissances sur l’œuvre de Riquet et était l’invité de l’Académie pour animer la journée du samedi 19/09/2020.

La matinée fut donc consacrée à une présentation diaporama de photos aériennes de l’Acampo complétées par les plans d’époque des Archives du Canal du Midi communiqués par Samuel Vannier, archiviste à VNF.Les photos aériennes permettent de mieux discernés les cicatrices de l’ancien tracé que la modernité efface peu à peu, notamment la rocade Nord qui emprunte l’ancien tracé. A l’issue de ce diaporama qui se déroulait au rez-de-chaussée de la Maison des Associations, place des anciens combattants d’Algérie, les participants étaient invités à partager le repas à la cafétéria Leclerc, point de départ de la balade de l’après-midi. En covoiturage depuis le parking de Leclerc, les participants ont pu s’arrêter sur 8 sites pour en découvrir, les rares vestiges de l’ancien canal. En fin d’après-midi, le groupe s’est dispersé au Pont Canal de Fresquel pour remonter le cours du Canal de Carcassonne et retourner au départ du circuit.

Gérard Hardy et Arlette Moulin ont offert aux participants une fiche réalisée par André Authier et imprimée par la Mairie de Carcassonne afin de résumer la présentation de la journée. Sur le même format, une autre journée sera proposée aux adhérents de l’Académie au printemps 2021 pour découvrir avec l’Acampo le système d’alimentation du Canal du Midi en parcourant la Rigole de la Montagne d’Alzeau aux Cammazès...

 

 

Sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire


Mercredi 14 Octobre 2020

Claude MARQUIE

De l’art nouveau à l’art déco dans le paysage carcassonnais

(1900-1940)

***

Mercredi 11 novembre 2020

Pas de communication

***

Mercredi 9 Décembre 2020

Olivier CEBE

Art et Architecture : scénographie pour l’Homme
Les œuvres d'art,
miroirs à notre disposition

 

 

 

 

 

 

André BONNERY

Historien - Docteur d'Etat

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

La SEHT, Association Loi 1901 fondée le 21 mai 1986 par Mr Paul PORTET  a pour objet  l'étude de toutes les questions se rapportant aux sciences historiques de la Ville de TREBES.

Le Bulletin annuel qu'elle édite depuis 1987 publie les études menées par les chercheurs locaux, sur le passé historique de Trèbes et ses environs. L 'actuel Président est monsieur André BONNERY.

Le Site de la SEHT : https://seht-trebes.pagesperso-orange.fr/articles_de_presse_543.htm

 

Olivier CEBE

Historien de l’art, diplômé de l’Ecole du Louvre et des Instituts d’Histoire de l’Art de Paris-Sorbonne et de Ravenne (Italie).
Fondateur, conservateur du Musée du Protestantisme en Haut-Languedoc de 1968 à 1996. Chargé de mission au Musée Goya de Castres de 1966 à 1977, et au Musée du Désert à Anduze en 1969.
Secrétaire général de la Société du souvenir et des études cathares

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne


Son actualité : http://poliphile.fr/a-propos-dolivier-cebe/

 

Marie-Chantal FERRIOL

Historienne, conservateur déléguée des antiquités et objets d'art sacré du département de l'Aude

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

Lire...

 

 

Lucien ARIES

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

Ingénieur diplômé de  l’E.N.S.C.T. , Docteur d’Etat ès Sciences, professeur des universités il développe à l’université Paul Sabatier de Toulouse des recherches sur les matériaux notamment en relation avec l’énergie solaire, la dépollution des gaz d’échappement et la dégradation des métaux. En octobre 2003 il reçoit le titre de Professeur émérite et s’intéresse à l’activité métallurgique antique régionale. Avec la fondation de l’A.R.B.R.E. (Association de Recherches Baziègeoise –Racines et Environnement) en 1989, il se passionne pour l’histoire de son pays natal, le Lauragais.
C’est par plusieurs flashes que Lucien Ariès éclaire le passé du Lauragais et qu’il convie le lecteur à retrouver ses racines.

Lire ...

 

Martial ANDRIEU

Ecrivain et historien régionaliste - artiste lyrique - Biographe du compositeur français Paul Lacombe auquel il a consacré plusieurs concerts, conférences et un ouvrage de référence inédit : " Paul Lacombe le testament musical d'un grand symphoniste français"

Lire...

 

 

 

Jean François VASSAL & Valérie MICHEL

Sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne. Formateurs en Lettres et en Sciences Humaines depuis 18 ans. Il a ouvert, le 02 juin 2015, à la Cité de Carcassonne, l'Institut Linguistique de Carcassonne (ILC). L'objectif étant de proposer une approche pédagogique personnalisée permettant d'allier culture et apprentissage de la langue.

 

 

Mario FERRISI

Métamorphose

Un ciel noir qui s'incline pour fermer le passage
Une aria de Verdi qui se clot comme un œil
Un espoir déporté au-dessus des nuages
Un oiseau qui se perd dans un fatras de feuilles

Une vitre qui pleure la lumière disparue
Un miroir qui s'ennuie, plongé dans la pénombre
Une main qui s'agrippe aux souvenirs perdus
Un visage et des mots qui surgissent de l'ombre

Des souvenirs fermés entre l'oeil et la vie
Des lèvres qui frémissent on ne sait pas pourquoi
Un silence qui peine à trucider le bruit
Un front soucieux qui dit qu'il n'est déjà plus là

Une tête qui tourne écrasant les paupières
Quelques mains qui se tendent vers le chemin du cœur
Un espoir éperdu exauce les prières
Pour une autre lumière et de belles rumeurs

Un jour nouveau s'annonce au-dessus des maisons
Un ciel hardi s'affiche tout constellé de roses
Quelques persiennes boivent où coulent les rayons
On pourrait croire qu'il est.... arrivé quelque chose

MF

***

Derniers soleils

Il a tant voyagé, sans bagage, sans valise
De Bangkok à Tanger, de Carthage à Venise
Il a tant vu d'azurs, d'automnes et de printemps
D'étranges créatures, tant de pottoks géants

Sur sa chaise de paille, au fond de la cuisine
Voyageur de jadis, poète sans cheveux
Les yeux à demi-clos, paupières cristallines
Du ciel de son jeune âge, il entrevoit les lieux

Avec le bruit de l'heure tour à tour égrénée
Et la vieille bouilloire qui ronrone tout bas
On entend quelques vers aux accents mesurés
Une Ode aux pieds légers, au garçon d'autrefois

Il prête son oreille aux nobles attitudes
A ses sauvages courses au bord des précipices
Aux heures éblouissantes malgré les servitudes
Aux sentiers les plus rudes qui font les cicatrices

Il revoit sa cité, son charme et ses poisons
Son azur parfumé de roses et de safran
Ses soirs et ses aurores nourris de déraison
Le prodigieux exil et son soleil mourant

D'une lèvre éloquente, il dit encore des vers,
Des récits fabuleux, de riches fantaisies
Sous son front incliné, son vieux regard s'éclaire
Sa muse émerveillée goûte à sa poésie

MF

***

Gaïa

Lorsque les gonds rouillés s'effarent en gémissant
Laissant l'huis de l'enfer s'ouvrir au vent mauvais
Aux noirs oiseaux de nuit, aux flots tourbillonnants
Une amère fanfare emplit l'humanité

Quel est donc ce fracas que mille échos cadencent ?
Ces pleurs, ces cris grinçants, ces blasphèmes, ces clameurs
Ces cités qui s'enflamment, tous ces spectres qui dansent
L'inexorable flux, l'inhumaine rumeur

Quelles sont toutes ces voix étranges et inouïes ?
Qui claquent dans le vent comme un conflit d'armures
Toujours resurgissant, sans cesse évanouies
La mêlée qui foudroie le chant de la nature

Quel est donc ce néant qui flotte et qui oscille
Au-dessus du chaos bien plus noir que la nuit
Au-dessus des destins des hommes imbéciles
Au-dessus de la terre, de la femme avilie

Le discours des humains n'a plus d'apothéose
La foudre et la tempête couvrent toute étendue
L'Amazonie fauchée n'a plus rien de grandiose
L'univers est déchet, l'arctique aura fondu

Où sont donc ces accords, ces hymnes bienheureux
Ces musiques d'un monde aujourd'hui révolu
Les voix de tous ces hommes qui se parlaient entre eux
Un chant universel … à jamais disparu ?

MF

Claude SUBREVILLE

SOIXANTE-ONZE, le HUIT et l’INFINI….
 
«  Soixante-onze» années
  Symbole d’infini…
  Que certains font graver
  Sur leur bras, pour la vie  !!!
 
  Car, ce huit renversé,
  Chiffre de perfection,
  A lui seul est censé…
  Nous bercer d’illusions.
 
  Qui n’a jamais rêvé
  D’une amitié réelle…
  Qui n’a jamais pensé
  Qu’elle serait éternelle...
 
  «  Chalet du Lac  »
 
La voûte de ce ciel,
  Signe d’intemporel,
  Transcende au fil des jours
  Ce huit, ce lac d’amour….
 
  C’est l’union des contraires
  Qui marque notre vie…
  Faire et parfois défaire
  A deux, quel beau pari…
 
  Profitons de ce jour,
  Encore, en espérant
  Que ce huit, cet amour
Sera toujours présent…
 
  (71…7+1=8….
  8 couché… symbole de l’infini, appelé aussi  : «  Lac d’Amour  »)

CS


Evelyne GENIQUE

Mon cri !

Mon arme est ma plume,
Alourdie par les maux.
Je l'allège par mes mots.
Par la fenêtre, je regarde.
Devant mes yeux
S'étire un voile de brume.

Mes écrits sont un cri,
Un hurlement sans bruit.
Mon arme est ma plume.
Elle peut être mélancolique
Choquante, mais restera véridique.

Décrire ce qui me blesse,
Parler de ce qui m'agresse;
Communiquer ma joie,
Ma peine, mes délires...
Je garde en moi toutes ces peurs
Que personne ne peut prendre.

Ainsi ce qui reste,
Tout ce que j'ai de plus beau,
Ce sont les mots.
Laissant place à cette cruelle réalité,
Pourtant je suis là,
À aimer le monde,
À donner ce que j'ai de plus grand,
Le meilleur de moi-même.

EG


Guy PUJOL

Balades poétiques

https://bienvenue-chez-ariejoie.fr/ballades-poetiques-1.html

 

 

 

 

PATRIMOINES - VALLEES DES CABARDES

LES CAHIERS

En savoir plus...

 

 

 

Julien REMY - Artiste - Graphiste Carcassonnais -

 

 

Editions du patrimoine

***

Les Sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient

 

 

***

***

 

 

Lucien Aries

https://www.facebook.com/lucien.aries

***

Mario Ferrisi

https://www.facebook.com/mario.ferrisi

http://www.mario-ferrisi.fr/

http://www.rencontresmontsegur.com/

Espace culturel Audois - Cailhau :

https://www.facebook.com/CailhauFerrisiMario/?modal=admin_todo_tour

***

Claude Marquié

https://www.facebook.com/Claude-Marqui%C3%A9-Historien-288635004934557/

***

Claude Subreville

https://www.facebook.com/claude.subreville

***

Michel Jas

https://www.facebook.com/michel.jas.5

***

Charles Camberoque

https://www.facebook.com/profile.php?id=100012153218322

http://www.camberoque.net/site/page.php3?serie=Bio&debut=1

***

Philippe Mariou

https://www.facebook.com/profile.php?id=100007157625831

***

Evelyne Genique

https://www.facebook.com/evysirene

***

 

 

Réalisation : mario.ferrisi@gmail.com