N° 88 du 30 novembre 2020

La direction des Affaires Sociales Santé Contrat de Ville - Vie Associative - Ville de Carcassonne communique :

En raison du confinement lié à l'épidémie de COVID,
la Maison des Associations - place des Anciens Combattants d'Algérie, sera fermée du jeudi 29 octobre minuit
et jusqu'à nouvel ordre.

Il est demandé à chacun de respecter scrupuleusement cette consigne de sécurité sanitaire.

La permanence de l'Académie ne pourra donc plus être assurée jusqu'à nouvel ordre.

SITE OFFICIEL DE L'ACADEMIE

http://www.academie-arts-et-sciences-carcassonne.fr/

 

Pas de conférence en Novembre 2020

 

Pas de conférence en décembre 2020

***

Calendrier des activités et conférences publiques

Sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire

1er semestre 2021

Mercredi 13 Janvier 2021

André BONNERY

Voyage dans l’antiquité Tardive

Sur la voie d’Aquitaine et à partir du Port de Narbonne

Témoignages de l’Epoque patristique.

***

Mercredi 10 Février 2021

Michel PASSELAC

Eburomagus

Une agglomération gallo-romaine dans le territoire de Carcassonne

Bilan de 50 années de recherches

***

Mercredi 10 Mars 2021

Olivier CEBE

Art et Architecture ; scénographie pour l’homme

Les œuvres d’art : miroirs à notre disposition.

***

Mercredi 14 Avril 2021

Rodrigue TRETON

Les templiers et leur implantation dans le département de l’Aude.

***

Mercredi 12 Mai 2021

Dominique BAUDREU

Juin 2021 : Sortie annuelle de notre association.

 

 

 

 

 

André BONNERY

Historien - Docteur d'Etat

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

La SEHT, Association Loi 1901 fondée le 21 mai 1986 par Mr Paul PORTET  a pour objet  l'étude de toutes les questions se rapportant aux sciences historiques de la Ville de TREBES.

Le Bulletin annuel qu'elle édite depuis 1987 publie les études menées par les chercheurs locaux, sur le passé historique de Trèbes et ses environs. L 'actuel Président est monsieur André BONNERY.

Le Site de la SEHT : https://seht-trebes.pagesperso-orange.fr/articles_de_presse_543.htm

 

Olivier CEBE

Historien de l’art, diplômé de l’Ecole du Louvre et des Instituts d’Histoire de l’Art de Paris-Sorbonne et de Ravenne (Italie).
Fondateur, conservateur du Musée du Protestantisme en Haut-Languedoc de 1968 à 1996. Chargé de mission au Musée Goya de Castres de 1966 à 1977, et au Musée du Désert à Anduze en 1969.
Secrétaire général de la Société du souvenir et des études cathares

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne


Son actualité : http://poliphile.fr/a-propos-dolivier-cebe/

 

Marie-Chantal FERRIOL

Historienne, conservateur déléguée des antiquités et objets d'art sacré du département de l'Aude

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

Lire...

 

 

Lucien ARIES

Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

Ingénieur diplômé de  l’E.N.S.C.T. , Docteur d’Etat ès Sciences, professeur des universités il développe à l’université Paul Sabatier de Toulouse des recherches sur les matériaux notamment en relation avec l’énergie solaire, la dépollution des gaz d’échappement et la dégradation des métaux. En octobre 2003 il reçoit le titre de Professeur émérite et s’intéresse à l’activité métallurgique antique régionale. Avec la fondation de l’A.R.B.R.E. (Association de Recherches Baziègeoise –Racines et Environnement) en 1989, il se passionne pour l’histoire de son pays natal, le Lauragais.
C’est par plusieurs flashes que Lucien Ariès éclaire le passé du Lauragais et qu’il convie le lecteur à retrouver ses racines.

Lire ...

 

Martial ANDRIEU

Ecrivain et historien régionaliste - artiste lyrique - Biographe du compositeur français Paul Lacombe auquel il a consacré plusieurs concerts, conférences et un ouvrage de référence inédit : " Paul Lacombe le testament musical d'un grand symphoniste français"

Lire...

 

 

 

Jean François VASSAL & Valérie MICHEL

Sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne. Formateurs en Lettres et en Sciences Humaines depuis 18 ans. Il a ouvert, le 02 juin 2015, à la Cité de Carcassonne, l'Institut Linguistique de Carcassonne (ILC). L'objectif étant de proposer une approche pédagogique personnalisée permettant d'allier culture et apprentissage de la langue.

 

Auguste ARMENGAUD

Le vieil arbre
 
C’est vrai qu’il bougonnait
Geignant sous sa tignasse diffuse
Comme un beau bien trop né
Raidi par les ans qui l’accusent.
A chaque tempête il devenait frileux
Orgueilleux étriqué sur son socle noueux.
 
A la fin d’octobre ils sont venus
Lestes comme chats
Aux souliers griffus
  La première branche chût
Quand la tronçonneuse hurla
La deuxième fût
Comme un bégayement
Une déchirure fatale
D’un ton sec et brutal
Elle jura en pleurant.
Puis de la charpente un à un
Tombèrent les larges bras d’envie
Pour finir comme un ver
Bien droit au torse offert
Et les beuglements lancinants
S’acharnèrent dans l’air impavide.
C’est quand son corps tomba
En une seule fois
Enorme par les coins repris
Et les coups dans le bois
Que j’ai poussé un cri.
Les moignons cisaillés s’enfoncèrent dans la terre
Sous mes pieds une onde circulaire
Tressaillit jusqu’au bout de mes doigts.
 
Silence des vivants, mort du silence
Reposoir, vibrance.
 
Le feu a couvé durant trois nuits sans ourse
Brûlant fourches enfuies et feuilles rousses
Un camion grue l’emporta à Choiseul
Personne ne porta le deuil.
Pourtant on vint souvent en groupe
Rôder autour de la souche
Comptant les ronds brunis, par couche
Grattant la sciure épure
Pour en sentir l’arôme murie
Appréciant la lumière si longtemps dérobée
A la vue du fantôme failli.
On aurait dit qu’on cherchait encore
L’âme du solitaire dans ce nouveau décor.
Figeant les trous des impacts de la grume tombée
Le froid descendit vite sur le tronc ébrasé
Le vent poussa les autres feuilles flétries
Dans les encoches vides de l’herbe meurtrie.
 
D’un gland pourri l’an prochain
Attendra qu’un autre chêne vînt.

Mario FERRISI

Les jaunes

Ces jaunes enragés qui chamboulent l'Histoire
S'extirpent des bas-fonds avec le dos voûté
Ils ont le ventre creux, plus rien dans la mangeoire
Et s'énivrent de larmes, assoiffés
...tu comprends  ?

Viendra-t-elle, la justice, sur leurs pas de supplique  ?
Viendra-t-elle se pencher sur leur âme déchirée  ?
Sur leur ciel de misère, leur ire avec l'accent 
Leur radeau d'infortune, sur la mer
... tu comprends  ?

Leur lutte est maladresse et leur pain noir béni
Ils agitent leur pavois et leurs fesses en tremblant
Ils injurient patrie  ? et crient «  Allons z'enfants  »
«  On n'veut plus de bla-bla, de promesses  »
... tu comprends  ?

Mais des bonnets de nuit, des casqués malveillants
Ont barouffer la lutte, dessouder l'espérance
Le jaune à viré rouge... du Ripolin d'avant
Ils l'ont dans l'dargiflard, dans l'joufflu
... tu comprends  ?

Mais l'populo petit a de fermes joyeuses
Il remettra l'couvert au tout premier levant
Et si ça n'suffit pas à péter leurs valseuses
Il f'ra du rentre-dedans... ça c'est sûr
...tu comprends  ?

***

Le quatrain

Depuis que j'fais dans le quatrain
J'suis tout vérolé de syntaxe
Je n'fais plus ces crottes d'écrivain
Ces trucs à s'affouguer un max

J'mets d'l'allegro sur l'alphabet
Du pailleté sur la misère
J'refile des bulles au Chardonnay
Et du printemps sur les hivers

J'mets plein de roses au bout des dents
De la pommade sur les gerçures
J'envoie les sunlights au néant
Les violonades au vide-ordures

J'mets plein de mots aux yeux masqués
Qui font rêvasser les passants
Je n'hiverne plus dans mon passé
J'préfère les aubes, les «  nouvel an  »

Depuis qu'je fais dans le quatrain
J'prends tous les gestes de la lune
J'les file in petto aux terriens
Qui s'font une p'tite roue d'la fortune...

Jean ESPARBIE

Vous et moi

A Mathis

«  Pourquoi me regarder avec cette insistance
Me trouvez-vous méchant et surtout monstrueux  ?
Recherchez-vous au fond si quelque ressemblance
Ravirait votre esprit pour le moins tortueux  ?

Allez savoir comment le destin un jour triste
M’accabla d’un défaut remarquable à l’entour.
Il me fait désigner très justement autiste,
Alors n’ajoutez rien à ce terrible tour.

Rejetez-moi aussi car pris d’indifférence
Vous pensez importun mon passage au milieu
D’êtres presque parfaits selon la référence
Que vous donnez sans cœur sur la Terre en tout lieu.

Mais qui prodiguera par pitié ou largesse
Un peu d’attention afin d’appréhender
Dans l’âme le trésor, en un mot ma sagesse,
À exploiter enfin sans vous le demander  ?  »

Claude SUBREVILLE

Mon petit moulin…

 

La nuit fut agitée,

Eole s’énervait

Enlevant tout de terre

Pour laisser la misère…

C’est ainsi, qu’en ouvrant

Mes grands volets de bois,

Je regardais «  béat  »

Mais je ne savais «  quoi  ?  »

Devant moi, c’est le vide,

Mon moulin est parti

Et je pense livide

Que pour lui c’est fini…

Son corps je retrouvais,

A quelques mètres après,

Ses ailes étaient froissées,

Sa tête fracassée…

Je ne pus accepter

Que mon moulin soit mort

Il me vint une idée,

Lui faire un joli sort  !

C’est ainsi que prenant

De lui, ce qui restait,

Je refis lentement,

Tout ce qui était cassé..

Mon moulin est fin prêt

On va faire la fête,

Eole, s’il te plait

Le vent, un petit geste…

Guy PUJOL

Tous les poèmes sur :

  http://bienvenue-chez-ariejoie.fr/home.html

Evelyne GENIQUE

Douce pluie

Tombe la pluie
De plus en plus fort
Le vent souffle
Et fait danser les nuages

J'aime la pluie
Ses odeurs variées d'humus, de terre,
De mousse, de feuilles séchées
Gouttes de pluie
Inondent mes yeux
Descendent sur ma joue

Ses gouttes semées, des perles soyeuses
Forment un rideau vaporeux
Toilettant les fleurs pudibondes
Tout en nuances d'aquarelles

Les escargots sont de sortie
Les canards s'ébrouent, trempés,
Sous la petite brise du matin frais

Un rouge-gorge à s'abriter de l'eau
Les limaces traversent très lentement
Petite pluie douce
Arrose mes pensées

 

 

 

 

PATRIMOINES - VALLEES DES CABARDES

LES CAHIERS

En savoir plus...

 

 

 

SALIERES Paul-Narcisse (Carcassonne 1818 – Marseille 1908)

Les Sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient

 

Petite Histoire de Carcassonne par Claude MARQUIE

La signature du livre de Claude Marquié qui devait avoir lieu le samedi 07 Novembre à la librairie Breithaupt a été annulée. La librairie BREITHAUPT est fermée jusqu’a nouvel ordre toutefois les personnes qui souhaiteraient acheter ce livre en période de confinement peuvent téléphoner à la librairie - tel: 04  68  47 12 24   par mail: librairie.breithaupt@wanadoo.fr - La librairie s’organisera au mieux pour le retrait de la commande. Ce livre est également en vente à la Maison de la Presse - tel 04 68 25 28 54. - Heures d’ouverture  du lundi au samedi  7 h 45- 18 heures - Dimanche 8 heures 15----12 heures 15.

***

 

Lucien Aries

https://www.facebook.com/lucien.aries

***

Mario Ferrisi

https://www.facebook.com/mario.ferrisi

http://www.mario-ferrisi.fr/

***

Claude Marquié

https://www.facebook.com/Claude-Marqui%C3%A9-Historien-288635004934557/

***

Claude Subreville

https://www.facebook.com/claude.subreville

***

Michel Jas

https://www.facebook.com/michel.jas.5

***

Charles Camberoque

https://www.facebook.com/profile.php?id=100012153218322

http://www.camberoque.net/site/page.php3?serie=Bio&debut=1

***

Philippe Mariou

https://www.facebook.com/profile.php?id=100007157625831

***

Evelyne Genique

https://www.facebook.com/evysirene

***

 

 

Réalisation : mario.ferrisi@gmail.com